Entreprendre activement en étant zen

juin 22nd, 2019 Posted by News 0 thoughts on “Entreprendre activement en étant zen”

Entreprendre activement en étant zen

 

 

 

Aujourd’hui hui la notion de travail a pris une autre dimension, une autre place dans nos vies.

Le temps de travail en France a fortement régressé pour être un des plus bas d’Europe et dans le monde. Cependant, dans le même temps les sources de stress au travail sont de plus en plus présentes. Il s’en suit l’accroissement des symptômes de mal-être, d’épuisement, de maladie psychosomatique et neurodégénérative…

 

Pour autant, rester maître de sa vie c’est possible ! À condition de prendre soin de soi et d’apprendre à se connaître.

 

Connaître le fonctionnement humain permet d’intégrer un ensemble de stratégies utiles au développement de notre potentiel.

 

C’est de l’une de ces stratégies que j’aimerais vous parler.

 

 

Vous le savez sûrement

 

L’être humain est antagoniste. Il est autorégulé à la fois par un système hormonal et un système nerveux. Cette combinaison lui permet de s’adapter au mieux à son environnement géoclimatique, social et psychique.

 

Les sept principaux chakras  en relation avec les glandes endocrines (sexuelles, surrénales, pancréatique, thymus, thyroïde, hypophyse, pinéale) vont contribuer à cette adaptation.

 

 

La glande pinéale

 

 

Dans cet article, mon attention va se porter sur une glande particulière : la glande pinéale ou épiphyse. Celle-ci est en relation avec le chakra couronne situé au sommet du crâne.

 

Depuis l’antiquité cette glande pinéale fascine beaucoup dans le domaine de la spiritualité. Elle permet à l’homme d’être en connexion avec l’intelligence universelle. Repensez-y. Vous avez déjà probablement entendu ou utilisé l’expression « ouverture d’esprit » ?

 

Quelques explications….

 

La glande pinéale est de la taille d’un petit pois. Elle est de la forme d’une pomme de pin, d’où elle prend son nom. Cette glande se situe au sommet de la moelle épinière, sous le cortex et le cerveau limbique, à proximité du cerveau reptilien.

 

La glande endocrine joue un rôle important sur les cycles vitaux également appelés cycles circadiens (cycle de sommeil/éveil, cycle de la reproduction, l’orientation…). Située à proximité de l’hypophyse, la glande pinéale est en étroite relation avec le chakra frontal. Cette jonction entre ces deux chakras, chakra couronne et chakra frontal, donnerait le troisième œil. Ainsi, la glande pinéale est la source de notre lumière spirituelle.

 

 

 

 

La glande pinéale est constituée de cristaux d’apathie. Ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques d’origine terrestre, solaire ou lunaires captées.

 

 

Le rôle de la glande pinéale

 

L’ensemble des informations captées par les chakras couronne et frontal est enregistré dans le thalamus (zone du cerveau qui enregistre les activités sensorielles).

 

Ainsi, il n’est pas toujours vrai de considérer que nous comprenons vraiment les choses. Bien souvent, il serait plus juste de dire que notre corps réagit inconsciemment. Le rôle du cerveau (cortex) est ici d’interpréter les informations reçues par le corps. Nous pourrions parler d’intuition.

 

Plus concrètement vous est-il déjà arrivé de faire des choses malgré vous ? Vous arrive-t-il de penser à une personne proche juste avant qu’elle se présente à vous ?

 

Il s’agit de situations qui pourraient nous déstabiliser. En effet, une dualité s’opère ici entre notre personnalité et les informations extérieures. Face à cette dualité, nous avons deux solutions : devenir autocritique, anxieux, voire dépressif. Ou conscientiser ce don, afin de le transmuter en médiumnité, en outil hypnotique ou en clairvoyance, en fonction de notre priorité sensorielle.

 

Enfin, cet état de dédoublement produit une énergie ectoplasmique. Cette énergie nous rend interactifs et très actifs. En effet, l’énergie ectoplasmique sert à véhiculer la pensée, de la même manière que l’air transporte le son. Ainsi, lorsque nous développons ces capacités, nous gagnons en sensibilité.

 

Vous comprenez que prendre conscience et faire bon usage de ce pouvoir sensoriel a des avantages.

 

 

Peut-on développer ce pouvoir qui sommeille en chacun de nous ? Et comment ?

 

La glande pinéale est constituée de cristaux d’apathie. Par ailleurs, sa localisation la rend vulnérable aux dépôts de métaux et de calcification.

 

Pour éviter ces dépôts, il convient de limiter son exposition à certaines substances telles que le fluor. À ce propos, notons que de nos jours le fluor est librement présent dans notre alimentation, dans l’eau du robinet, le dentifrice ainsi que dans certains médicaments tels que le prozac.

 

 

 

La détox de la glande pinéale.

 

La première étape est de faire un contrôle urinaire pour définir le niveau de ph du corps. Il s’agit là d’un premier indicateur. Cependant, cette information reste superficielle, de même que les analyses sanguines.

 

Par la suite, il est possible de diminuer le niveau des métaux lourds présents dans le corps. On parle alors de désintoxication. Pour cela, différentes méthodes peuvent être utilisées : la zéolite (argile de bentonite), la chlorella, lelaminaria japonica, l’homéopathie, la coriandre, la luminothérapie (ou soleil naturel), les sons OM ou diapason a 136Hz.

 

 

Comment augmenter son taux vibratoire ?

 

Quelques principes de base

 

Notons qu’il existe de grands écarts entre le niveau vibratoire de chaque être humain. Certains naissent « indigo », à l’inverse d’autres éprouveront beaucoup de difficultés à élever ce taux et connaitront des chemins chaotiques et parfois autodestructeurs.

 

En parallèle d’une détox, il convient d’engager un travail sur ses habitudes de vie pour faciliter l’élévation de son niveau vibratoire.

 

Quelques exemples concrets :

  • désamorcer les émotions négatives du passé,
  • vivre le moment présent,
  • améliorer progressivement son alimentation,
  • structurer positivement ses formes de pensées,
  • libérer son corps physique de tout blocage et stagnation,
  • apprendre et donner une place au silence, à la méditation,
  • lâcher prise et accepter qu’il existe de multiples différences d’opinion et de culture…

 

Sans oublier la respiration !

 

Il n’y a pas de vie sans respiration. Dans la pratique du yoga kundalini, la gestion de la respiration est un point fondamental. En effet, la respiration nasale active le sens olfactif. Le bon fonctionnement des sinus frontal vient oxygéner le cerveau, les idées en sont plus claires.

 

Aujourd’hui, les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées en complément de soins médicaux. En culture indienne (yoga, Ayurvéda), l’augmentation du volume thoracique et la bonne gestion respiratoire permettent de changer l’état de conscience.

 

 

 

… Et la conductivité électrique du corps humain

 

Les muscles en mouvement produisent de l’électricité et la circulation d’un champ magnétique. C’est ce qu’on appelle la conductivité électrique du corps humain ou électromyogramme.

 

La performance de cette conductivité sera meilleure si les tissus musculaires sont peu graisseux, correctement hydratés, ainsi que bien polarisés.

 

Cette énergie circulant dans le corps par différents réseaux et vient nourrir l’activité cérébrale.

 

Pour illustrer cette théorie, pensez à votre état après une activité physique. Vous avez stimulé la conductivité électrique de votre corps. Comment vous sentez vous ?

 

En conclusion, chacun d’entre nous a la possibilité de stimuler de nouvelles capacités de développement plus subtil. Il est important de savoir que tout change en nous. Ces changements peuvent créer différents états émotionnels positifs ou négatifs. Tout ce qui raisonne négativement en nous doit être transmuté en positif. Et…tout changement passe par l’action…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *